Il n'est jamais trop tard ... mais il n'est jamais trop tôt.

Les besoins du chien. Comment les comprendre et les combler ?

Quels sont les besoins réels du chien? Quels sont les critères à prendre en compte pour le rendre heureux?
Nous vous proposons une liste non exhaustive de besoins classés par catégories.
Les besoins vitaux

-la nourriture
comme tout individu le chien a besoin d'apport nutritionnels. Vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire.
-l'eau
à volonté et tout le temps; et oubliez l'idée de le priver d'eau la nuit pour éviter des problèmes au réveil... sans faire d'anthropomorphisme, je vous assure que si je me réveille la nuit et que j'ai soif et bien je préfère boire! quitte à être "pressée" à mon réveil. C'est un besoin vital, ne l'en privons pas.
-le sommeil
le chien a besoin d'un endroit ou il se sente en sécurité, et qui soit assez confortable pour dormir, bien que certains chiens préfèrent la moquette ou le parquet! Si vous vivez dans une famille nombreuse, placez lui un panier dans un endroit à l'écart où les enfants auront comme consigne de ne pas le déranger, c'est essentiel que le chien puisse dormir suffisamment; à défaut qui pourrait lui reprocher d'être irritable
-un abri
le chien a besoin d'être protégé des intempéries que ce soient la pluie, la neige, les chaleurs etc..
-et bien sûr de l'air pour respirer.
Les besoins d'épanouissement personnel

-la stimulation des sens :
renifler partout, se dégourdir les pattes, voir et découvrir de nouvelles choses, de nouveaux lieux. Pour le chien, une balade de 20 min dans un endroit inconnu où il devra tout renifler sera beaucoup plus bénéfique qu'un jogging d'1h où le chien aura certainement couru plus pour nous faire plaisir et nous suivre, que pour sa propre envie.
-la stimulation mentale :
bien que la stimulation des sens soit aussi mentale, ici nous faisons plus référence à un travail de déduction du chien; des jeux intelligents, de la recherche d'objets, de friandises ou même de personnes! Je vous invite à voir nos vidéos sur la page qui leur est destiné, pour trouver pleins d'idées à tester avec votre compagnon.
-la liberté de mouvement :
Le chien doit pouvoir se déplacer librement (exception faite des balades en ville où le chien doit être tenu en laisse pour des raisons de sécurité, mais une marche en laisse implique aussi que le chien et son maitre marchent ensemble, on ne tire pas sur la laisse du chien pour le contraindre). Chez vous, le chien ne doit ni rester à l'attache ni même confiné dans une cage (la cage est réservée au transport), votre chien n'a pas de raison de ne pas être libre de ses mouvements.
-se sentir en confiance
Un chien trop peureux ou toujours sur ses gardes ne sera pas serein. C'est un mal être dont il faut chercher la cause pour y remédier. Un chien en confiance est un chien qui peut se reposer, et ce même en restant attentif à l'environnement extérieur.
Par ailleurs, un chien qui n'aura pas une relation de confiance avec son maitre (ce qu'on recherche avant tout en méthodes positives), aura une appréhension envers lui, en effet si celui-ci le punit sans que le chien comprenne pourquoi, il restera toujours sur ses gardes.
Les besoins sociaux

-communication avec ses congénères
Le chien a besoin de voir d'autres chiens, tout comme nous avons besoin de sortir voir du monde. Attention, on ne demande pas au chien d'être "sociable" avec tous les chiens, les gens pensent à tord qu'un chien sociable s'entend bien avec tout le monde, et si un chien grogne à l'approche d'un autre chien, celui ci n'est pas sociable... Comment vous dire... on ne peut pas labeliser un chien parce qu'il ne souhaite pas saluer un de ses congénères alors que son maître l'incite à le faire. C'est tout le principe des rencontres canines en liberté, les chiens se rencontrent, ils ont alors le choix de poursuivre la discussion, de partir, ou de faire comprendre à l'autre qu'il ne doit pas s'approcher. C'est une rencontre canine "normale", les chiens savent extrêmement bien communiquer entre eux. Le problème vient souvent des acquis qu'ils ont eus de leur maitre, "allez vas le voir""mais papa lui il me regarde de travers, il ne veut pas..""mais si vas y, sois un gentil chien, vas dire bonjour à l'autre chien".... Malheureusement, l'humain interagit trop dans la communication canine, et même les plus connaisseurs du langage canin ne perçoivent pas la totalité de la conversation entre les chiens. Entre le langage verbale, corporel, les signaux d'apaisements... nous avons beaucoup à apprendre. Alors observons et apprenons à comprendre nos chiens. Et si il y a une consigne d'or, c'est de l'écouter. S'il ne sent pas la situation, respectez cela et évitez le conflit. Et si vous êtes toujours convaincu que votre chien doit être copain-copain avec tous les chiens du monde; et bien faîtes cette petite expérience : rentrez dans un bar et allez parler à chaque personne, que vous la trouviez sympathique ou pas. Là vous verrez que vous non plus vous n'avez pas d'affinités avec la terre entière, et que même la personne la plus sympa, ben y'a des jours, faut pas lui parler!

-les amis chiens
Même si votre chien n'en a pas encore, il y a forcément chaussure à son pied; il faut juste réfléchir quel type de chien lui correspond le mieux. Bien sûr on peut avoir de grosses surprises, et je répète, on écoute son chien avant tout, mais on évitera par exemple de laisser un chiot agité avec un chien âgé ou malade qui aura moins de patience et peut être même des douleurs à cause de l'agitation du jeune chiot.
Maintenant à quoi reconnait-on un ami de notre chien?
Ils peuvent jouer ensemble bien sûr, mais pas seulement, un gros signe indicateur est que les deux chiens vont renifler ensemble au même endroit. Si vous les voyez faire ça, vous pouvez pensez qu'ils sont bien copains. L'amitié ce n'est pas que jouer, c'est partager un bon moment ensemble, et quoi de plus agréable pour un chien que de se balader et de renifler. Dédramatisez donc si votre chien est pépère et qu'il ne joue pas en cavalant partout, promenez vous avec lui et d'autres chiens, en randonnées canines par exemple, vous serez surpris aussi de voir comment même un chien dit "réactif" envers ses congénères se calme pendant la balade, lorsqu'il comprend que les autres chiens vont dans la même direction que lui, et qu'ils forment au final un groupe (bien sûr les distances de sécurité sont à respecter car chaque chien à un seuil de tolérance différent), mais tous les chiens aiment la compagnie de leur semblables, même si ce n'est pas tel qu'on a l'habitude de se l'imaginer (pas forcement de jeux, et les chiens ont aussi leurs affinités), dans tous les cas ne restez pas sur un apriori en vous disant mon chien n'aime pas les autres; même un ermite vivant en reclus peut apprécier de la compagnie si elle lui est agréable.
Les besoins affectifs

-l'amour de sa "famille"
Notre présence le rassure et notre chaleur corporelle l'apaise (le simple fait d'être couché contre son maitre par exemple). Il a besoin de contact physique, cela peut aussi être par des caresses .
Plus simplement, le chien a besoin de compagnie; alors si vous vous absentez trop longtemps pensez à une solution de secours, des amis ou un petsitter qui pourraient soulager la solitude de votre chien.
-des moments partagés
Le chien aime "participer", se rendre utile (sans aller jusqu'à porter la valise...), faire une activité qui nous fait plaisir. Il partage un moment avec nous et se sent valorisé car on le motive et cela le stimule de faire une activité différente du reste de sa journée. C'est pour cette raison que le chien aime autant les tricks, les petits tours qu'on lui apprend. Par exemple, j'ai appris à ma chienne à fermer les portes de placard ( voir vidéo ), et bien maintenant elle sait fermer les portes, et elle est super fière quand je lui demande de le faire pour moi et que je la félicite. On en revient toujours aux stimulations mentales, mais partager un moment avec son chien pour lui faire un jeu intelligent, ou une activité commune est un pur moment de bonheur, autant pour le chien que pour nous. Et puis c'est encourageant pour le chien que même des gens qui lui sont inconnus le félicitent, par exemple si vous leur faites une petite démo; ou qu'il vous a aidé a retrouver une personne. Sans compter, les bienfaits niveaux sociabilité puisque ses nouvelles rencontres humaines seront agréables avec lui.